De nouvelles aides pour les entreprises qui recrutent en apprentissage

L’apprentissage comporte de nombreux avantages pour les petites et moyennes entreprises. Il permet notamment de former un jeune à un métier et de transmettre un savoir-faire, en restant moins coûteux qu’une embauche classique. Dans le contexte actuel de difficultés économiques, c’est une solution à étudier de près. 

 

Le gouvernement vient d’ailleurs d’annoncer un plan de soutien à l’apprentissage, assorti d’aides financières en direction des entreprises.


Vous songez à recruter un apprenti ? Compta In Touch vous aide à faire le point sur les aides dont vous pouvez bénéficier.

 

Les deux grandes mesures du plan de relance de l’apprentissage pour les entreprises


La création d’une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis


Cette aide financière s’élève à 5 000 € pour un apprenti de moins de 18 ans, et à 8 000 € pour un apprenti majeur. Son montant permet donc de réduire considérablement le coût du recrutement d’un apprenti pour votre entreprise.


Cette aide s’adresse à toutes les entreprises, pour les contrats signés entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. Aucune autre condition n’est prévue pour les entreprises de moins de 250 salariés. En revanche, celles comprenant 250 salariés et plus doivent s’engager à atteindre le seuil de 5% de salariés en contrats favorisant l’insertion professionnelle et l’alternance en 2021.


À noter que l’aide exceptionnelle concerne uniquement les jeunes préparant un diplôme compris entre le CAP et la licence professionnelle (BAC+3). Les étudiants en master ne peuvent donc pas en bénéficier.


La prolongation à six mois du délai de signature d’un contrat d’apprentissage


Les jeunes inscrits à une formation en alternance ont habituellement trois mois pour trouver une entreprise d’accueil. Le gouvernement a décidé d’étendre ce délai à six mois pour les jeunes qui démarrent leur formation entre le 1er août et le 31 décembre 2020.


Cette disposition est également intéressante pour vous en tant qu’employeur. Elle vous permet en effet d’agrandir votre vivier de recrutement.


D’ailleurs, signalons que si vous aviez déjà entamé un processus de recrutement juste avant le début du confinement, les candidats que vous aviez sélectionnés restent potentiellement éligibles à la signature d’un contrat.


En effet, l’ordonnance du 1er avril 2020 relative aux mesures d'urgence en matière de formation professionnelle, permettait déjà d’étendre le délai de signature d’un contrat à six mois, pour les étudiants dont la formation était en cours au 12 mars 2020.


Pour information, le plan de soutien à l’apprentissage comporte aussi des mesures qui s’adressent plus spécifiquement aux étudiants, notamment la possibilité pour les Centres de Formations d’Apprentis (CFA) de financer l’achat de matériel informatique.

 

Les aides déjà existantes en faveur de l’apprentissage


Le plan de relance de l’apprentissage est l’occasion de rappeler les aides financières existantes visant à favoriser le recrutement d’apprentis, notamment pour les petites et moyennes entreprises.


L’aide unique pour les employeurs qui recrutent en apprentissage


Depuis 2019, les différents dispositifs financiers ont été regroupés sous la forme d’une aide unique pour les employeurs qui recrutent en apprentissage. Le montant maximum de l’aide s’élève à :

  • 4 125 € pour la première année d’exécution du contrat ;
  • 2 000 € pour la deuxième année d’exécution du contrat ;
  • 1 200 € pour la troisième année d’exécution du contrat (et la quatrième année, le cas échéant).


Cette aide est versée mensuellement aux entreprises de moins de 250 salariés, qui recrutent un apprenti préparant un diplôme de niveau inférieur ou égal au baccalauréat.


L’aide à l’embauche d’un travailleur handicapé en alternance


Tout employeur d’une personne handicapée en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation peut bénéficier de cette aide, dès lors que le contrat est d’une durée minimum de 6 mois, et que la durée hebdomadaire de travail est au moins égale à 24 heures.


Pour une durée de travail hebdomadaire inférieure à 24 heures (en raison d’une dérogation légale ou conventionnelle), la durée minimum hebdomadaire est fixée à 16 heures.


Son montant maximum s’élève à 3 000 € pour un contrat d’apprentissage, et 4 000 € pour un contrat de professionnalisation.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, voire bénéficier d’un accompagnement pour recruter votre futur apprenti, vous pouvez vous rapprocher des CFA de votre région, de votre chambre consulaire (chambre de métier, de commerce ou d’agriculture), ou encore de votre Conseil Régional. 

 

Besoin d’un accompagnement ? Contacter nos experts Compta-in Touch.

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

0
SHARES