Secteur d’activité à part entière, le VTC (Véhicule de Tourisme avec Chauffeur) représente une alternative aux traditionnels taxis. N'étant pas autorisé à prendre ses clients sur la voie publique, le chauffeur VTC travaille avec plusieurs plateformes de mise en relation telles que les applications Uber, Heetch, Marcel, Bolt, et d'autres. Contrairement aux taxis, le prix de la course s'affiche au moment de la réservation du VTC puisqu'il est calculé en fonction de la distance à parcourir.

Si vous envisagez de vous lancer dans cette activité indépendante, vous vous demandez forcément comment vous rémunérer. Salaire ou dividendes ? Salariat ou création d'entreprise ? Votre expert-comptable en ligne Compta In Touch vous explique tout ce que vous devez prendre en considération pour vous assurer de créer une société VTC pérenne et rentable.

 

 

Chauffeur VTC : salarié ou travailler à son compte ?

Vous avez obtenu votre carte professionnelle vétéciste ? Vous avez alors le choix entre le salariat et l'indépendance.

Les chauffeurs VTC salariés travaillent dans une société de transport de personnes. Leur salaire est fixe et ils respectent des horaires de travail fixés par leur hiérarchie. Selon leur expérience et les créneaux horaires, le salaire varie entre 1800 € et 2 500 € brut par mois. Les heures de nuit et en week-end étant forcément plus rémunératrices. Quant au véhicule que vous conduirez, il appartient à la société pour laquelle vous travaillez et son entretien est donc à sa charge.

 

Combien gagne un chauffeur VTC à son compte ?

Tandis qu'en créant votre propre entreprise, vous travaillerez à votre compte.

Chauffeur VTC indépendant, votre rémunération est plus aléatoire mais peut atteindre 3 000 € brut par mois. Tout dépendra des éléments suivants :

Vous pouvez vous appuyer sur nos nombreuses expertises pour être bien accompagnés de A à Z.

 

 

Est-ce que le travail de chauffeur VTC indépendant est rentable ?

Le prévisionnel financier sur 3 ans

Pour vérifier la rentabilité de votre future entreprise, le prévisionnel joue un rôle clé. Il fait partie de l'indispensable business plan, au sein duquel on trouve aussi l'étude de marché. Le prévisionnel financier s'établit sur 3 ans pour vous servir de référentiel et de feuille de route tout au long du développement de votre activité VTC.

À savoir qu'il se compose de 4tableaux financiers :

  • Plan de financement,
  • Plan de trésorerie,
  • Bilan comptable prévisionnel
  • Compte de résultat prévisionnel

Nos experts-comptables peuvent les réaliser pour vous et vous fournir une attestation pour votre banque si vous faites un emprunt pour acheter votre véhicule VTC. Vous vous assurez ainsi de ne rien oublier des charges liés à votre activité (entretien, essence, assurances, CFE, impôts sur le revenu, etc.) dans votre comptabilité. 

En ce qui concerne votre chiffre d'affaires, ayez à l'esprit que vous devrez verser à toutes ces applications (Uber, Bolt, Wheely Kapten, Marcel etc.) 25% de vos gains. il est donc judicieux de ne les utiliser que comme tremplin au démarrage de votre activité de chauffeur VTC.

Élaborez votre grille tarifaire, choisissez bien votre véhicule haut de gamme, et développer (et fidéliser) votre propre clientèle pour pouvoir travailler sans être dépendant de ces plateformes. Et augmenter ainsi votre chiffre d'affaires VTC. Gardez à l'esprit que plus votre prestation sera de qualité, plus vous pourrez proposer des tarifs élevés pour accroitre la rentabilité de votre entreprise.

 

Les aides à la création d'entreprise : ACRE, ARCE, maintien des ARE, etc.

Démarrer votre activité VTC nécessite inévitablement un investissement financier de départ. En conséquence il est primordial de vérifier les aides auxquelles vous pouvez prétendre, notamment si vous êtes inscrits à Pôle Emploi.

L'ARCE (aide à la reprise et à la création d’entreprise) permet de recevoir une somme à la place du maintien des ARE (allocation mensuelle). La somme étant versée en deux fois.

L'ACRE (aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise) permet d'être exonérer partiellement ou totalement des cotisations sociales pendant un an.

D'autres dispositifs d'aide dépendent du lieu d'implantation de votre entreprise, de votre statut (jeune, femme, seniors, etc.). Renseignez-vous sur le site de Bpifrance.

À savoir que votre statut juridique a un impact sur ces aides. Contactez-nous avant de valider votre choix pour bénéficier de nos conseils personnalisés.

 

 

Combien gagne un chauffeur VTC auto entrepreneur ?

Une activité VTC rentable et perenne dépend aussi de la forme juridique que vous allez lui donner :

  • entreprise individuelle (auto-entrepreneur ou sous le régime réel)
  • ou société unipersonnelle (SASU ou EURL).

Nos collaborateurs sont à vos cotés pour vous expliquer les conséquences de chaque statut juridique sur le salaire d'un chauffeur VTC.

En réalité l'auto entrepreneur exerce son métier de chauffeur VTC sous le statut de l'entreprise individuelle (EI) et sous le régime fiscal de la micro entreprise. Son chiffre d’affaires annuel est limité à 72 600 €.

Régime simplifié micro social et micro-BIC, votre chiffre d'affaires (CA) mensuel se confond avec votre salaire mensuel. Vous payez chaque mois vos cotisations sociales (22% de votre CA) au même moment que la déclaration de votre CA.

Ce peut être une bonne option au démarrage de votre activité indépendante parce que vos obligations comptables sont réduites et vous pouvez rester salarié en parallèle. En revanche, le régime de la micro entreprise rend difficile l'obtention d'un financement bancaire et votre développement est limité. Inversement, le statut juridique de la société vous donnera plus de crédibilité aux yeux de vos partenaires financiers.

 

 

Combien gagne un chauffeur VTC en SASU ?

Créer sa société nécessite un capital de départ. Vous pouvez vous appuyer sur l'ARCE si vous êtes éligible aux allocations chômage (ARE).

Sous ce statut, votre protection sociale est meilleure qu'en EURL. Et les cotisations sociales sont calculées sur la rémunération que vous vous versez au titre de votre mandat social.

Nous vous expliquions ici les avantages à créer une SASU, comparé à la micro-entreprise.

 

Comment se rémunérer ? Salaire ou dividendes ?

Chauffeur VTC, sachez également que seules les sociétés assujetties à l'impôt sur les sociétés (IS) peuvent distribuer des dividendes (bénéfices). Or, un des avantages à se verser des dividendes réside dans le fait que leur degré d'imposition à l'IR est plus faible que celui des salaires au-delà de la tranche marginale d'imposition de 30 %. En effet, ils sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%.

Mais, ils ne permettent, ni de se constituer des droits à la retraite, ni de bénéficier d'une protection sociale. En conséquence nous vous conseillons vivement de vous verser un salaire. D'autant plus que votre société doit être bénéficiaire pour pouvoir prétendre au versement de dividendes.

 

 

Vous êtes prêt à vous lancer et souhaitez être soutenus et conseillés dès la création de votre société VTC puis tout au long de son développement ? Contactez-nos équipes spécialisées en création d'entreprise !

 

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS
0
SHARES