Les circularisations en comptabilité : définition et utilité

Au cours de la vie de votre entreprise, vous serez peut-être amené à répondre à une demande de circularisation, ou à solliciter vos partenaires dans ce cadre. Que sont les circularisations et à quoi servent-elles ?

 

Compta In Touch vous aide à y voir plus clair.

 

À quoi servent les circularisations ?

 

La circularisation est une procédure comptable qui permet de faire confirmer un montant ou une information auprès d’un tiers. Au-delà de cette confirmation, elle permet également de vérifier que les procédures internes à l’entreprise sont efficaces et respectées.


Dans la majorité des cas, ce sont les commissaires aux comptes qui sont à l’initiative des circularisations mais elles peuvent également être mises en œuvre dans le cadre d’un audit. En effet, c’est un instrument particulièrement utile pour confirmer le solde d’un compte.


L’information fournie par un tiers est considérée comme fiable car elle permet, en confirmant ou en infirmant un montant, d’apporter une assurance raisonnable quant à l’existence et l’exhaustivité des mouvements comptabilisés par l’entreprise.
Il faut savoir qu’il n’est pas obligatoire de répondre à une demande de circularisation. Toutefois, il s’agit d’un geste apprécié entre entreprises partenaires car il facilite le travail de certification des comptes.

 

Quels sont les différents types de circularisations ?


Habituellement, les demandes de circularisation sont envoyées en amont de la clôture annuelle des comptes, mais cette procédure peut intervenir à tout moment de l’année.


Si votre entreprise est auditée, sachez que les courriers de circularisation peuvent être préparés avec l’assistance de votre commissaire aux comptes ou de votre expert-comptable, mais doivent émaner de votre entreprise. Il existe deux types de demandes :

  • La circularisation ouverte consiste à demander au tiers de fournir lui-même l’information ;
  • La circularisation fermée revient à demander la confirmation d’un montant ou d’une information.

 

Parmi les tiers qu’il est possible de circulariser figurent notamment :

  • Les clients : cela permet de confirmer l’existence de créances, autrement dit du chiffre d’affaires. Toutefois, certaines entreprises clientes peuvent montrer une certaine réticence à répondre car elles ont l’impression de reconnaître l’existence d’une dette ;
  • Les fournisseurs : cela permet de s’assurer de l’exhaustivité de la dette comptabilisée ;
  • La banque : ces circularisations sont indispensables pour effectuer les rapprochements bancaires, mais aussi vérifier le nom des personnes habilitées à agir sur les comptes ;
  • Les avocats : ces circularisations permettent de connaître l’existence de litiges et le montant des éventuelles provisions à comptabiliser.

 

Besoin d’un accompagnement ? Contacter nos experts Compta-in Touch.

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS
0
SHARES