En 2020, les femmes ont représenté 40 % des créations d’entreprises individuelles, un chiffre plutôt stable sur les dernières années. Ce qui tend à démontrer que malgré l’évolution des mentalités, notamment ces dernières années, les femmes font toujours face à des défis spécifiques qui freinent leur passage à l’action.


Vous êtes une femme et vous souhaitez créer votre entreprise ? Compta In Touch vous propose aujourd’hui un état des lieux de l’entrepreneuriat au féminin, et partage avec vous les réseaux d’accompagnement et les soutiens qui vont sont dédiés.

 

 

Un impact de la crise sanitaire et économique à double tranchant

 


Il est encore tôt pour tirer le bilan de la crise, mais certaines tendances se dégagent. Les multiples restrictions imposées par la pandémie ont eu tendance à désavantager les femmes puisque les inégalités dans la répartition des tâches domestiques se sont accrues.


Mais paradoxalement, le contexte économique actuel représente aussi une opportunité, pour les porteurs comme pour les porteuses de projet. Soit par nécessité, parce que l’emploi salarié est compromis par les perspectives économiques. Soit parce que la crise a bousculé les représentations et accéléré le besoin de changement et l’envie de se lancer.

 

 

Des freins à la fois psychologiques et financiers

 


Même si les mentalités évoluent ces dernières années, les stéréotypes perdurent. Tout d’abord, les femmes elles-mêmes ont davantage tendance à s’autocensurer et à souffrir du « syndrome de l’imposteur », ce sentiment d’illégitimité.


D’autre part, certains partenaires professionnels continuent de véhiculer un certain nombre d’idées reçues quant aux capacités professionnelles des femmes entrepreneures. Mais cela va même plus loin : concrètement, l’accès au financement leur est beaucoup plus difficile. À titre d’exemple, une étude réalisée en 2019 par le cabinet BCG montrait que :

  • Les startups fondées par des femmes ont moins de chance d’être financées par les principaux fonds de capital-risque, à hauteur de 30 %.
  • Une fois le financement accordé, elles reçoivent 2,5 fois moins de fonds que leurs homologues masculins.

 

 

Des mesures de soutien dédiées aux entrepreneures

 


Face à ce constat, les initiatives se multiplient pour soutenir de façon ciblée les femmes qui se lancent dans l’aventure entrepreneuriale. Sachez qu’il existe des aides financières spécifiques :

  • La Garantie Égalité Femmes : fournie par France Active, elle facilite l’obtention d’un prêt bancaire, grâce à une garantie allant jusqu’à 80 % du montant emprunté, dans la limite de 50 000 €
  • Les CLEFE (Clubs locaux d’épargne pour les femmes qui entreprennent) : pour obtenir un prêt auprès d’un club d’épargnants particuliers, à rembourser selon une convention
  • L’AGEPI (Aide à la garde d’enfants pour parents isolés) : les parents isolés qui créent ou reprennent une entreprise peuvent bénéficier d’une aide de Pôle Emploi pour financer les frais de garde des enfants de moins de 10 ans.


Il existe par ailleurs des aides locales ; pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie, voire de la CCI ou de la CMA, selon la nature de votre activité.


L’enjeu porte aussi sur la nécessaire valorisation de l’entrepreneuriat au féminin, avec l’émergence et la médiatisation de modèles auxquels s’identifier. Ainsi, l’opération nationale des Semaines de la sensibilisation des jeunes – Femmes et entrepreneuriat vise à favoriser chaque année les rencontres entre des jeunes de 13 à 25 ans et des entrepreneures, en milieu scolaire notamment. Dans l’optique à la fois d’encourager les jeunes filles à réaliser leurs ambitions, mais aussi d’ouvrir les représentations de tous les jeunes.

 

 

La force du réseau et de l’accompagnement

 


Cette promotion de l’entrepreneuriat féminin passe également par des appels à projets et des concours réservés aux entrepreneures, comme Créatrices d’Avenir, les Audacieuses… Autant d’occasions de se faire remarquer, mais aussi d’obtenir des financements et un coaching.


Sachant que les difficultés que rencontrent les femmes créant leur entreprise s’expliquent en partie par leur isolement, plusieurs réseaux dédiés aux porteuses de projets et aux entrepreneuses se sont développés ces dernières années. On peut citer notamment :

  • Action’elles : réseau de création, reprise et franchise implanté en Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine
  • FCE France : le réseau des femmes chefs d’entreprises
  • Les Mampreneures : pour aider les femmes à concilier développement professionnel et vie de famille
  • Force femmes conseils : un réseau dédié aux femmes de plus de 45 ans.


Vous tourner vers ce type de réseau vous permet non seulement de bénéficier de nombreux retours d’expérience, mais aussi de vous ouvrir à d’autres idées et d’obtenir des informations précieuses pour avancer.

 

Comme dans toute démarche de création d’entreprise, c’est bien souvent l’accompagnement qui fait la différence. Mettez toutes les chances de votre côté dès le début, en vous entourant d’experts qualifiés pour vous conseiller sur le financement et la stratégie de développement les plus adaptés à votre profil.


Quelle que soit la nature de votre projet entrepreneurial, n’hésitez pas nous solliciter pour répondre à toutes vos questions d’ordre fiscal, comptable, social et juridique.

 

 

N’hésitez-pas à vous rapprocher des experts de Compta In Touch pour plus de conseils personnalisés.

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

0
SHARES