L’obtention d’un financement est l’une des étapes cruciales pour tout porteur de projet. Mais le parcours est souvent semé d’embuches, en particulier du fait de la réticence des banques. Si votre crédit bancaire a été refusé, ne vous découragez pas : des modes de financement alternatif existent. C’est ainsi qu’ont débuté de nombreuses entreprises.


Microcrédit, crowdfunding ou encore crowdlending : Compta In Touch vous présente les différentes solutions de financement à votre disposition.

 

 

Jusqu’à 10 000 € grâce au microcrédit professionnel

 

Si vous n’avez pas accès au système bancaire classique), vous pouvez très souvent recourir au microcrédit professionnel. Il est ainsi possible d’obtenir jusqu’à 10 000 € pour un microcrédit professionnel afin de créer ou développer une activité professionnelle : achat de matériel ou de stock, constitution d’une trésorerie… En général, la durée de remboursement n’excède pas 48 mois, et le taux d’intérêt est au moins égal à 5 %.


Les conditions d’octroi et de remboursement varient en fonction de l’organisme prêteur. Mais il faut souvent respecter les conditions suivantes :

  • Être en cours de création d’entreprise, ou avoir moins de 5 ans d’existence
  • Solliciter le microcrédit après avoir essayé d’obtenir un crédit bancaire classique
  • Justifier d’un garant à hauteur de 50 % du microcrédit accordé.


Pour obtenir un microcrédit professionnel, vous pouvez vous adresser à différents acteurs :

  • L’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique) : le principal organisme de microcrédit au niveau national
  • Les réseaux de financement de la création d’entreprise : Initiative France, France Active, Réseau Entreprendre
  • Les réseaux bancaires agréés : principalement des banques mutualistes et/ou engagées dans l’économie sociale et solidaire (Crédit Mutuel, Crédit Coopératif, Caisses d’épargne…)
  • Le Fonds de cohésion sociale géré par Bpifrance pour obtenir une garantie et ainsi faciliter l’octroi du microcrédit.


N’hésitez pas à solliciter votre CCI ou CMA pour connaitre les structures habilitées situées près de chez vous.

 

 

Le crowdfunding ou financement participatif

 


Signifiant littéralement « financement par la foule », le crowdfunding donne l’opportunité au grand public de soutenir financièrement des projets très variés. En l’occurrence, il est particulièrement adapté aux créateurs et repreneurs d’entreprise, aux PME et aux jeunes entreprises innovantes. Il permet aux porteurs de projet de :

  • Tester leur projet auprès du marché en constituant une communauté de clients ou d’utilisateurs
  • Obtenir un moyen complémentaire de financement.


Le public peut participer sous forme de :

  • Don : les participants versent une somme, avec ou sans contrepartie, ou pouvant servir à une pré-commande du produit ou du service financé par la campagne
  • Investissement : en échange de la somme versée, le financeur est rémunéré en capital, en obligations ou en royalties (commission sur le chiffre d’affaires).


Plusieurs plateformes sont autorisées à héberger des campagnes de financement participatif ; vous pouvez déterminer celle qui vous correspond le mieux grâce au questionnaire de Bpifrance. Vous avez la possibilité de laisser le choix du montant, mais aussi de définir des paliers pour faciliter le déclenchement de la souscription.


Depuis 2019, il est possible de réunir jusqu’à 8 M€, même si le montant moyen collecté se situe entre 3 000 et 5 000 € pour les dons, et entre 40 000 et 500 000 € pour les investissements.


Toutefois, il faut savoir que le crowdfunding nécessite un grand travail de communication, car les initiatives sont de plus en plus nombreuses, et concernent également le secteur associatif ou même le soutien à des projets personnels. Pour se démarquer, votre projet de crowdfunding doit donc susciter l’intérêt et même l’empathie des internautes. Le lien avec la communauté étant central, n’hésitez pas à mettre en avant vos valeurs, à communiquer sur votre démarche et votre engagement.

 

 

Le crowdlending ou prêt participatif

 


Le crowdlending est une variante du crowdfunding : il fait également appel au financement d’une « foule », mais cette fois-ci sous forme de prêt. Il offre une alternative intéressante aux entrepreneurs qui n’ont pu obtenir le soutien des banques sur certains types de dépenses (besoin de liquidités notamment).


Le remboursement du prêt pourra se faire avec ou sans intérêts, ou bien sous forme de minibons (titre nominatif qui engage l’entreprise à rémunérer le financeur pour une durée maximale de 5 ans). Le prêt est accordé pour une durée maximale de 7 ans. Le montant de la participation est plafonné à 2 000 € par prêt rémunéré, ou 5 000 € par prêt non rémunéré.


Le crowdlending attire, entre autres, des particuliers désireux de sélectionner précisément sur quel projet ils pourront mobiliser leur épargne. Là aussi, il faudra donc soigner votre communication pour permettre à votre (future) entreprise de se démarquer.

 

N’hésitez-pas à vous rapprocher des experts de Compta In Touch pour plus de conseils personnalisés.

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

0
SHARES