La mise en place des restrictions sanitaires à l’échelle du pays entraîne une nouvelle fois son lot d’interrogations et de difficultés sur le terrain. Pour les entreprises, l’enjeu est de combiner efficacité au travail et impératifs sanitaires, en particulier lorsque le télétravail est impossible à mettre en œuvre. Ainsi, les règles qui encadrent la restauration en entreprise ont été temporairement modifiées pour prendre en compte le contexte épidémique.


Quelles sont les règles à respecter en matière de déjeuner et de télétravail ?


Faites le point sur les dernières mesures du protocole sanitaire pour les entreprises avec Compta In Touch.

 

 

Le télétravail à 100 %, avec flexibilité

 


Le protocole national indique que le télétravail doit être la règle pour l’ensemble des activités qui le permettent. Avec toutefois une certaine flexibilité, puisque les salariés qui le souhaitent peuvent venir travailler en présentiel un jour par semaine, avec accord de l’employeur.


Lorsque le télétravail est impossible à organiser, il faut continuer à respecter l’ensemble des mesures barrière, notamment le port du masque dans les lieux collectifs clos. Il n’est pas obligatoire pour les salariés qui se retrouvent seuls dans leur bureau individuel, ni dans les ateliers présentant des conditions d’aération satisfaisantes.


En outre, le dispositif des arrêts de travail dérogatoires s’applique toujours pour les salariés cas contacts, symptomatiques en attente des résultats d’un test, personnes vulnérables ou devant garder leurs enfants.

 

 

Déjeuner au travail ? Oui, mais seul

 


En temps normal, les entreprises d’au moins 50 salariés doivent mettre à disposition un local de restauration aménagé, comprenant notamment un moyen de conservation ou de réfrigération des aliments, un robinet d’eau potable, la possibilité de réchauffer les plats…


En effet, il faut savoir que le Code du travail ne permet pas de déjeuner dans les locaux affectés au travail, même si la pratique existe dans de nombreuses entreprises. Mais depuis le 14 février 2021, c’est officiellement autorisé dans le cadre de la pandémie de Covid-19, à partir du moment où la configuration du local dédié à la restauration ne permet pas de respecter une distance de deux mètres entre les salariés.


Concrètement, l’employeur doit :

  • Prévoir un emplacement permettant de se restaurer
  • Ou autoriser les salariés à déjeuner sur leur poste de travail.


À condition bien sûr de préserver la sécurité et la santé : les lieux de stockage ou d’utilisation de produits dangereux sont donc exclus.

 

 

Des règles renforcées pour la restauration collective

 


Si votre entreprise a accès à un service de restauration collective, sachez qu’il n’est pas suspendu mais que des règles précises doivent être respectées. Tout d’abord, l’accent est mis sur le respect des gestes barrières, avec l’obligation de porter le masque pour tout déplacement, et de respecter une distance d’un mètre dans les files d’attentes.


Surtout, la restauration « collective » se fait en réalité en mode individuel. Pour déjeuner sur place, les salariés doivent en effet manger seuls, en laissant une place vide en face et en respectant une distance de deux mètres avec les autres. Les tables et chaises, disposées selon un plan d’organisation par le responsable de la structure, ne doivent pas être déplacées.


Pour faciliter la mise en place de ces mesures, il est préconisé d’étaler les flux de personnes en organisant plusieurs services décalés. De plus, les paniers à emporter, destinés à être consommés sur le poste de travail, doivent être privilégiés.

 

 

Le cas des pauses et moments de convivialité

 


Étant donné qu’il est possible de venir travailler sur site un jour par semaine, et qu’un certain nombre d’activités ne peuvent être réalisées à distance, cela implique la présence simultanée de plusieurs salariés.


Dès lors, se pose la question des moments de convivialité : souhaiter la bienvenue à un nouveau collaborateur, fêter la signature d’un contrat… Organiser ce type de célébrations peut être tentant, surtout lorsqu’on souhaite remobiliser son équipe. Mais attention, le protocole est clair sur ce point : les moments de convivialité sont suspendus.

 

 

 

 

 


Par ailleurs, les lieux de pause tels que la machine à café ou le distributeur de boissons doivent être désinfectés régulièrement. Il faut prévoir un affichage rappelant les mesures barrière, notamment le lavage des mains avant et après utilisation.

 

N’hésitez-pas à vous rapprocher des experts de Compta In Touch pour plus de conseils personnalisés.

 

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

0
SHARES