L’équilibre financier est essentiel pour permettre à une entreprise de fonctionner et espérer se développer. C’est pour cela qu’un certain nombre de tableaux financiers prévisionnels sont indispensables à tout porteur de projet, à l’image du plan de trésorerie. Découvrez avec Compta In Touch comment bâtir cet outil indispensable pour votre projet de création d’entreprise et sa bonne santé financière.

 

 

C'est quoi un plan de trésorerie ?

Définition de la trésorerie

La trésorerie correspond à l’ensemble des liquidités de votre entreprise immédiatement mobilisable. Autrement dit :

  • Le solde de vos comptes bancaires
  • Les valeurs mobilières de placement
  • Les espèces présentes dans votre caisse

Au quotidien la gestion des liquidités de votre entreprise, c'est à dire sa capacité de paiement des marchandises, des locaux, des salaires et autres charges fixes et variables, constitue un facteur essentiel pour mener à bien votre activité.

 

Prévisionnel de trésorerie et solde de trésorerie

Outil indispensable à tout projet de création d’entreprise, le plan de trésorerie prévisionnel vous permet d'identifier les futurs décalages entre les entrées et les sorties d'argent. En effet, certaines dépenses professionnelles sont à régler indépendamment du niveau d’activité, tandis que les ventes ne signifient pas forcément un encaissement immédiat. Selon votre secteur d'activité, les délais vont être plus ou moins longs.

Ainsi, pensez à vérifier les délais de paiement couramment pratiqués dans votre secteur pour déterminer un solde de trésorerie le plus fiable possible.

Construire un plan de trésorerie vous permet donc d'anticiper les manques de cash. Vous éviterez ainsi d'avoir des comptes à découvert et des agios à payer.

 

 

Pourquoi faire un plan de trésorerie prévisionnel ?

Lorsque des difficultés de paiement interviennent, vous passez inévitablement beaucoup temps à trouver des solutions en urgence. D’ailleurs, les problèmes de trésorerie sont à l’origine de la plupart des faillites d’entreprises ayant moins d’un an d’activité.

Pour éviter de se retrouver dans ce type de situation, construire le plan de trésorerie de votre entreprise est indispensable. Dans le cadre d'une création d'entreprise, il fait partie du prévisionnel. Il est l'un des 4 tableaux financiers du business plan avec les 3 autres prévisionnels :

  • Le plan de financement
  • Le bilan comptable
  • Le compte de résultat

 

 

Comment élaborer un plan de trésorerie sur Excel ?

Dans la perspective où vous n'avez ni logiciel de comptabilité, ni expert-comptable pour vous guider pas à pas dans votre nouvelle vie d'entrepreneur, vous pouvez tout à fait construire votre plan de trésorerie sur Excel.

Pour élaborer votre tableau de trésorerie sur Excel, vous devez saisir tous les encaissements et décaissements que vous prévoyez, mois après mois sur une année. Puis vous saisirez les mouvements bancaires réalisés en fur et à mesure.

L'essentiel étant de suivre la trésorerie de votre entreprise au jour le jour sur les 12 mois de l'année. Pour ce, il est nécessaire de mettre à jour votre tableau de trésorerie à chaque fois que vous réalisez une vente et que vous réceptionnez une facture fournisseur. Ainsi vous pointerez vos relevés bancaires et pourrez comparer le prévisionnel au réel.

Cette gestion mensuelle est à minima indispensable pour garder des finances saines et pouvoir développer votre activité en toute sérénité.

 

 

Quels sont les éléments constitutifs du plan de trésorerie ?

Le plan de trésorerie se présente mois par mois. Nous vous conseillons donc de reprendre tous les encaissements d’une part, et tous les décaissements d’autre part, sur une année pour ne rien oublier de vos charges et de vos revenus fixes. Ainsi, des décalages, qui ne seraient pas perceptibles sur une simple liste de dépenses et de recettes, pourront apparaître.

N'oubliez pas de gérer également les encaissements et les décaissements de TVA !

 

Les éléments à prendre en compte pour construire son plan de trésorerie prévisionnel

Au niveau des encaissements, prenez notamment en compte :

  • Le chiffre d’affaires prévisionnel
  • Les apports en capital
  • Les subventions
  • Les emprunts à moyen et long terme…

Pour les décaissements, listez :

  • Les achats de matière première
  • Les frais de sous-traitance
  • Les loyers
  • Les charges courantes (eau, électricité…)
  • Les assurances
  • Les impôts

À savoir que les sommes doivent être exprimées toutes charges comprises (TTC).

 

Les rémunérations et les charges sociales et patronales à integrer

Si vous prévoyez d'embaucher, n'oubliez pas que la mutuelle d'entreprise est obligatoire dans toutes les entreprises depuis 2016. Vous devrez la financer à hauteur de 50 % au minimum, le reste étant à la charge de votre salarié.

Quant à vos cotisations sociales, le calcul varie selon le statut juridique (EI, SARL ou SAS) et le régime fiscal que vous avez choisi. Elles sont calculées sur le bénéfice imposable de votre entreprise, ou sur votre chiffre d'affaires, ou encore sur votre rémunération, au titre de vote mandat social.

Des charges sociales sont également dues sur la part des dividendes supérieure à 10 % du montant du capital social de votre société.

 

 

Comment analyser un plan de trésorerie ?

Cette approche se distingue de la vision strictement comptable, attachée à la notion de fait générateur. Par exemple, pour comptabiliser un achat de matière première, il faudra utiliser la date de livraison. Mais cela ne signifie pas que le paiement sera effectué à la même date.

C’est là tout l’intérêt du plan de trésorerie : il permet d’identifier, mois par mois, les rentrées et les sorties concrètes d’argent. Cette analyse vous permet de vérifier si votre entreprise peut assumer les dépenses nécessaires à son fonctionnement.

Si votre activité est saisonnière, vous pourrez ainsi vous assurer de votre capacité à faire face aux charges fixes lors des périodes creuses.

 

 

Quelles sont les limites de cet outil d'anticipation ?

La principale limite du plan de trésorerie, c’est qu’il reste un outil prévisionnel. La récente crise sanitaire du coronavirus a montré que de nombreux imprévus financiers peuvent survenir : une perte de chiffre d’affaires mais aussi de nouvelles charges, comme l’achat de masques et de flacons de gel hydroalcoolique.

Malgré tout, le plan de trésorerie demeure indispensable pour tester la solidité financière de votre projet entrepreneurial et mettre en évidence les aspects financiers à retravailler dans votre plan de financement.

 

 

 Comment gérer le financement de sa trésorerie ?

Augmenter les fonds propres de votre société est une première piste. Auquel cas vous devrez revoir à la hausse votre capital de départ et/ou solliciter de nouveaux investisseurs. Vous pouvez aussi recourir au crowdfunding, également appelé financement participatif.

Autre possibilité : négocier une autorisation de découvert avec votre banque. En contrepartie, il faudra évidemment payer des agios, dont le montant sera proportionnel au montant concerné et à la durée pendant laquelle le compte est resté débiteur. Les conditions d’autorisation de découvert, et notamment le taux d’intérêt appliqué, sont à considérer avec la plus grande attention.

En réalité la meilleure solution consiste à négocier vos conditions commerciales. Il est préférable de régler ses fournisseurs le plus tard possible, et d’encaisser les ventes au plus tôt. En conséquence, n'hésitez pas à éplucher les contrats avec vos prestataires et fournisseurs pour négocier avec eux un allongement des délais de paiement.

De même, si votre modèle économique (business model) prévoit la possibilité pour vos clients de régler en plusieurs fois, il faudra peut-être garder cette option pour plus tard, et exiger dans un premier temps un paiement unique.


 

Contactez nos experts-comptables en ligne pour ces questions et toutes les autres ! Vous bénéficierez de conseils personnalisés et de nos expertises en fiscalité, juridique et comptabilité.

 

 

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS
0
SHARES