Lexique


A

 

ACTIFS : élément appartenant à l’entreprise et ayant une valeur économique


ACTIF CIRCULANT : ensemble des actifs n’ayant pas vocation à rester durablement dans l’entreprise (ex : stock, créances clients).


ACTIF IMMOBILISÉ : ensemble des immobilisations incorporelles, corporelles et financières


AMORTISSEMENT : affectation en charges d’une quote-part de la valeur de l’actif immobilisé détenu par l’entreprise.

 

ANNEXE COMPTABLE : élément constitutif des états financiers d'une entreprise. Elle permet d'apporter des informations complémentaires nécessaires à la compréhension des comptes.


ASSOCIÉ : personne membre d’une société (de personnes ou de capitaux) ayant reçu des droits en contrepartie d’un apport.


AUTOFINANCEMENT : financement des investissements sans recours aux financements externes.

 

 

 

B

 

BILAN : ensemble des actifs et des passifs possédés par l’entreprise.


BUDGET : prévision chiffrée découlant d’une ou plusieurs hypothèses retenues.

 

 

 

C

 

CAPACITÉ D'AUTOFINANCEMENT : flux de trésorerie potentiel généré par l’activité normale de l’entreprise.


CAPITAUX PROPRES : différence entre ce que l’entreprise détient (actifs) et ce qu’elle doit (passifs).


CHARGE : dépense assortie d’une contrepartie financière (achat, consommation d’un service) ou non (amortissement ou provision).


CHARGE CONSTATÉE D'AVANCE : charge comptabilisée au cours d’un exercice et correspondant à un achat ou un service qui ne se réalisera qu’ultérieurement.


CHARGE A PAYER : dette découlant d’une situation intervenue au cours de l’exercice comptable (ex : indemnité de licenciement d’un salarié licencié au cours du dernier mois de l’exercice).   


CHARGES DE PERSONNEL : ensemble des dépenses concernant les salariés (rémunérations brutes, charges patronales, congés payés etc.) ou le dirigeant non salarié (prélèvements, cotisations obligatoires, cotisations facultatives).


CHIFFRE D'AFFAIRES : volume d’activité réalisé par l’entreprise dans le cadre de son activité normale.


COMPTE : unité retenue pour la comptabilisation des charges, produits, actifs et passifs concernant l’entreprise.

 

COMPTABILITE ANALYTIQUE : la comptabilité analytique permet de suivre précisément les produits et les charges rattachés à chaque activité de l'entreprise, à chaque chantier réalisé au cours de l'exercice ou à chaque typologie de produits fabriqués. Pour plus d'information sur la comptabilité analytique, cliquez ici.

 

COMPTE DE RESULTAT : le compte de résultat est un état qui récapitule les charges consommées et les produits générés par l'entreprise au cours d'un exercice comptable. La différence entre les produits et les charges est le résultat.


CRÉANCE : droit qu’une entreprise détient à l’égard d’un tiers (ex : créance client), d’un organisme (ex : trop versé) ou de l’administration fiscale (ex : crédit de TVA)

 

 

 

D


DÉPÔT ET CAUTIONNEMENT : somme versée à un tiers au titre de garantie d’exécution d’un contrat.


DÉPRÉCIATION : diminution de la valeur d’un actif matérialisée par un amortissement ou une provision.  


DETTES D'EXPLOITATION : somme due à un tiers (ex : fournisseur), un organisme (ex : Urssaf) ou l’administration fiscale (ex : TVA) et découlant de l’activité normale de l’entreprise.


DETTE PROVISIONNÉE : dette concernant un événement intervenu au cours de l’exercice dont le montant et l’échéance ne sont pas connus mais estimés.  


DISPONIBILITÉS : somme d’argent à la disposition de l’entreprise sur un compte bancaire, sur un livret ou déposée sur des produits de placement monétaire.

 

 

 

E


EMPRUNT : matérialisation comptable de la dette résultant de l’octroi d’un prêt remboursable.


EXCÉDENT BRUT D'EXPLOITATION : bénéfice avant amortissement dégagé par l’activité normale de l’entreprise.


ECHANGE DE DONNEES INFORMATISE (EDI) : mode de transmission électronique des déclarations fiscales à l’administration fiscale, aux organismes sociaux, et aux tiers. Pour effectuer un envoi EDI, vous devez être habilité « partenaire EDI ». Les experts comptables le sont.


ECHANGE DE FORMULAIRES INFORMATISE (EFI) : mode de transmission électronique des déclarations fiscales à l’administration fiscale, aux organismes sociaux, et aux tiers. Lorsque vous déclarez vous-mêmes votre TVA ou votre IS sur le portail impôts.gouv.fr, vous télétransmettez au format EFI.


ETAT DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE (ETR) : état permettant de rapprocher à une même date, soit à chaque fin de mois, soit à la date de clôture comptable, le solde bancaire mentionné sur votre relevé bancaire et celui figurant en comptabilité.

 

 


F


FONDS COMMERCIAL : ensemble des éléments incorporels permettant à une entreprise de réaliser son activité et qui ne font pas l’objet d’une comptabilisation individuelle au bilan (clientèle, droit au bail, nom commercial etc.).


FRAIS D'ÉTABLISSEMENT : frais découlant de la création de l’entreprise, inscrits à l’actif et amortis sur une durée n’excédant pas 5 ans. Tant que ces frais ne sont pas totalement amortis, une société ne peut pas distribuer de dividendes. Une exception demeure : si la société a constitué des réserves facultatives et que leur montant est égal ou supérieur à la valeur nette comptable des frais d’établissement.

 

 

 

I

 

IMMOBILISATION : une immobilisation est un actif détenu par l’entreprise et utilisé pour les besoins de son activité pendant plus d’un cycle d’exploitation. Une immobilisation peut être incorporelle, corporelle ou financière. 

 

IMPOTS ET TAXES : les impôts et taxes sont les sommes versées par l'entreprise à l'Etat et aux collectivités locales. L'impôt sur les bénéfices dont une entreprise peut être redevable ne figure pas dans cette catégorie.

 

INVENTAIRE PHYSIQUE DES STOCKS : l’inventaire des stocks de l’entreprise est un état détaillé listant, à une date donnée, l’ensemble des quantités de chaque référence achetée ou produite par l’entreprise.

 

IR : impôt sur le revenu

 

IS : impôt sur les sociétés

 

ISF : impôt de solidarité sur la fortune

 

 

 

J

 

JEI : jeunes entreprises innovantes.

 

K

 

KBIS : document officiel délivré par le greffe du tribunal de commerce. Sorte de carte d'identité de l'entreprise commerciale, il atteste de son existence juridique et de son enregistrement au registre du commerce et des sociétés. Valable 3 mois, il est nécessaire pour ouvrir un compte bancaire professionnel ou encore répondre à un appel d'offres public.

 

M

 

MARCHANDISES : ensemble des éléments achetés par une entreprise en vue d’être revendus en l’état.

 

MARGE COMMERCIALE : différence entre un prix de vente et le coût d’achat.

 

 

 

 P

PREVISIONNEL : un prévisionnel est une estimation des produits et des charges nécessaires à la réalisation d'une activité. Plus d'info sur le prévisionnel ici.

 

 

 

R

 

RÉSERVES : bénéfices antérieurs non distribués mais affectés durablement à l’entreprise. Une réserve peut être légale, règlementaire, statutaire ou contractuelle.

 

RÉSULTAT : différence entre les produits et les charges rattachés à un même exercice comptable.

 

RAPPROCHEMENT BANCAIRE : le rapprochement bancaire est le contrôle permettant d'identifier les écarts entre le solde bancaire mentionné sur le relevé bancaire et le solde comptable du compte bancaire. Un état de rapprochement bancaire (ERB) est généré à l'issu du contrôle.

 

 

 

S

 

SMIC : salaire minimum interprofessionnel de croissance. Plus d'informations sur le SMIC ici.

 

SEUIL DE RENTABILITE : le seuil de rentabilité, également appelé point mort, correspond au niveau de chiffre d'affaires à atteindre pour couvrir les charges de l'entreprise.

 

SIRET : système d'identification du répertoire des établissements.

 

 

 

T

 

TESE : titre emploi-service entreprise.

 

TITRES IMMOBILISÉS : titres représentatifs de parts de capital ou de placement à long terme que l’entreprise a l’intention de conserver durablement.

 

TITRES DE PARTICIPATION : actions ou parts sociales détenues durablement par une entreprise et lui permettant d’exercer un contrôle des sociétés en question. Pour être considérés comme titres de participation, une entreprise doit détenir entre 10 et 50% des actions ou des parts sociales d’une autre société.

 

 

 

U

 

URSSAF : Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d'allocations familiales.

 

 

 

V

 

VALEUR AJOUTÉE : valeur créée par l’entreprise dans le cadre de son activité normale. Elle est la différence entre le chiffre d’affaires réalisé sur une période et les services et biens consommés au cours de cette même période. Une Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) est à payer lorsque le chiffre d’affaires réalisé au cours de l’exercice dépasse 152.000 €.


VALEURS MOBILIÈRES DE PLACEMENT : titres achetés afin de réaliser des gains à court terme.

 

 

 

Z

 

ZFU : zone franche urbaine. Plus d'informations sur les ZFU ici.

 

ZRR : zone de revitalisation rurale

 

 

Vos avantages
devis gratuit

Un devis gratuit en ligne en quelques minutes

prestation expertise comptable

Une prestation
sur-mesure

prix expert comptable

Des tarifs avantageux

cabinet comptable

L'expertise d'un groupe puissant

Cabinet d'Expertise-Comptable en ligne

Membre de l'Ordre des Experts-Comptables

Cabinet d'Expertise-Comptable en ligne
logo compta-intouch