La réserve légale


Votre société est une SARL, une SAS, une SA ou une SCA ? Vous avez alors pour obligation de constituer une réserve légale. Lorsque vous réalisez des bénéfices, vous devez y affecter chaque année 5% de ces derniers jusqu’à atteindre le seuil de 10% de votre capital social. Au-delà, vous pouvez alimenter des réserves facultatives. Le non-respect de cette obligation peut entraîner la nullité de décisions prises.

Comment constituer la réserve légale ?

La réserve légale représente les bénéfices que vous ne pouvez pas distribuer. Cette réserve est alimentée chaque année par une fraction de 5% des bénéfices nets réalisés par votre société. En cas de perte, la réserve légale n’est pas mouvementée. Lorsque la réserve légale atteint le plafond de 10% du capital social de votre société, vous n’êtes plus tenu de continuer à l’alimenter. Vérifiez vos statuts car la création d’une réserve statutaire peut y être prévue : vous devez alors respecter les modalités d’alimentation de cette dernière. 

Votre entreprise dégage des bénéfices cette année alors qu’elle était déficitaire l’an passé : la dotation à la réserve légale sera calculée à partir d’une compensation entre le déficit passé et le bénéfice actuel :

 

  • Si le résultat de la compensation est positif : une fraction de 5% de ce dernier est affectée à la réserve légale
  • Si le résultat de la compensation est négatif : il est possible de doter la réserve légale en prélevant sur une réserve disponible.

 

A quoi sert la réserve légale ?

La réserve légale figure dans les capitaux propres de votre société : elle lui donne plus de crédibilité et rassure vos créanciers. Une fois constituée, la loi permet de l’utiliser pour agrémenter le capital social de votre société ou bien parer à des pertes si aucun autre compte de réserve n’existe. Son utilisation vous oblige à reconstituer cette réserve légale pour atteindre les 10 % du (nouveau) capital social. L’emploi de la réserve légale pour le rachat de parts sociales ou d’actions est défendu par la législation.

 

Vous renforcez ou réduisez le capital de votre société

En cas d’accroissement du capital social de votre société, la règle reste la même. Vous devez agrémenter le compte de réserve légale jusqu’à l’obtention du dixième du montant du nouveau capital social.

S'il y a réduction de capital, la réserve légale peut être ramenée à 10 % du capital social diminué, et l’excédent redevient disponible pour toute affectation décidée par l’assemblée générale ordinaire.

Devis gratuit

réserve légale

Vos avantages
devis gratuit

Un devis gratuit en ligne en quelques minutes

prestation expertise comptable

Une prestation
sur-mesure

prix expert comptable

Des tarifs avantageux

cabinet comptable

L'expertise d'un groupe puissant

Cabinet d'Expertise-Comptable en ligne

Membre de l'Ordre des Experts-Comptables

Cabinet d'Expertise-Comptable en ligne
logo compta-intouch
0
SHARES