Les clés pour lire et analyser votre bilan comptable, et celui de vos partenaires

 

Le bilan comptable est un document essentiel pour évaluer la situation financière d’une entreprise d’une année à l’autre. Il vous aide à faire le point sur votre business… mais aussi à vous décider avant de conclure une transaction commerciale avec un partenaire.


Compta In Touch vous explique aujourd’hui comment lire un bilan comptable.

 

 

La différence entre le bilan et le compte de résultat

 

Le bilan comptable se présente sous la forme d’un tableau qui permet de récapituler :

  • Ce que possède l’entreprise : l’actif. Il s’agit des moyens de production, qui peuvent être permanents ou temporaires
  • Ce qu’elle doit : le passif. Ce sont les ressources dont l’entreprise dispose, mais qui appartiennent à des tiers.


Document de synthèse, le bilan correspond à une photographie du patrimoine de l’entreprise, à un instant « T ».


Ne le confondez pas avec le compte de résultat, qui recense quant à lui l’ensemble des charges (dépenses) et des produits (recettes) à l’échelle d’un exercice comptable. En comparaison, le compte de résultat représente plutôt le film d’une année.


Évidemment, il y a un lien entre le bilan et le compte de résultat. Le résultat de l’exercice est ainsi repris dans le bilan, en haut du passif.

 

 

Les catégories d’actif et de passif

 

Il existe plusieurs catégories d’actif, que l’on classe par ordre de liquidité :

  • L’actif immobilisé : les immobilisations incorporelles (fonds de commerce, frais d’établissement, brevets…), corporelles (terrains, constructions, installations techniques) et financières (participations, prêts…)
  • L’actif circulant : les stocks et en-cours (matières premières, marchandises…) et les créances (créances clients, valeurs mobilières de placement, disponibilités…).


Pour rappel, seuls les biens d’une valeur supérieure à 500 € peuvent faire partie de l’actif immobilisé.


Quant aux principales catégories de passif, ce sont :

  • Les capitaux propres : incluant le capital social et les différentes réserves (légales et statutaires)
  • Les provisions pour risques et charges : elles servent à couvrir les obligations probables ou certaines
  • Les dettes : financières (emprunts), d’exploitation (fournisseurs, impôts…), et autres.

Point important : le total de l’actif doit toujours être égal au total du passif. Sinon, cela signifie que la balance comptable est déséquilibrée. Pensez à toujours effectuer cette vérification avant de vous plonger dans un bilan comptable.

 

 

Les principales clés de lecture du bilan comptable


Tout d’abord, le bilan comptable permet de comparer les données entre deux dates, en N (année qui vient de se terminer) et N-1 (l’année précédente). Ainsi, on peut plus facilement évaluer les variations d’une année à l’autre, poste par poste.


La date correspond le plus souvent à celle de la clôture comptable. Ceci dit, certains bilans sont établis à des dates intermédiaires, notamment dans le cadre d’une cession d’entreprise.


Ensuite, les catégories d’actif présentent plusieurs valeurs, présentées en 3 colonnes qui correspondent à :

  • La valeur brute : la valeur d’origine de l’élément d’actif
  • La dépréciation (amortissement ou provision) : correspond à la perte de valeur de l’élément d’actif
  • La valeur nette : c’est la valeur brute moins l’amortissement ou la provision, à la date d’établissement du bilan. Elle correspond à l’estimation comptable de ce que possède l’entreprise.


Retour sur la dépréciation inscrite dans la seconde colonne de l’actif :

  • C’est un amortissement dans le cas du vieillissement classique et inévitable d’une machine par exemple
  • C’est une provision quand une menace pèse sur la valeur d’un élément de l’actif. La contestation d’un client sur le montant de sa facture par exemple, ou un sinistre sur le stock.

 

 

Les ratios financiers


À partir du bilan comptable, il est possible de calculer différents ratios qui donnent une bonne vision de la santé financière de l’entreprise et de son potentiel de développement. Citons notamment :

  • Le besoin en fonds de roulement (BFR), qui représente la trésorerie minimum nécessaire pour financer le décalage entre les encaissements et les dépenses
  • L’autonomie financière, autrement dit la part des financements internes dans le total des financements
  • La trésorerie nette qui correspond aux sommes d’argent mobilisables à court terme
  • Le taux d’endettement, pour connaitre le poids de l’endettement par rapport aux capitaux propres
  • La capacité de remboursement : le nombre d’années à rembourser une dette en s’appuyant sur l’autofinancement
  • Etc.

 

 

Les points d’attention


Pour faciliter l’analyse du bilan, il faut se référer à un document particulièrement utile : l’annexe. L’annexe donne les informations nécessaires à la compréhension du bilan, en présentant par exemple les méthodes de valorisation utilisées. Elle pourra également intégrer un échéancier des créances et des dettes, ou encore la liste des filiales et des participations.


En plus de l’annexe et des ratios évoqués ci-dessus, il faut être attentif à plusieurs éléments :

  • Les variations d’une année sur l’autre : une variation importante doit pouvoir être justifiée par une explication crédible. Par exemple, une hausse des créances clients corrélée à la signature d’un nouveau contrat
  • L’état des immobilisations : dans le cas d’une opération de cession, une liste détaillée devra être demandée et étudiée
  • L’existence de provisions pour risques et charges : il est indispensable de s’assurer de la pertinence des montants comptabilisés. Veillez également à ce que l’entreprise ait bien identifié tous les risques à provisionner.

 

 

L’essentiel à retenir


La lecture du bilan comptable apporte des informations clés sur l’état d’une entreprise à l’instant T, à condition d’analyser chaque poste et de calculer les ratios pertinents. Pour une interprétation fiable, n’hésitez pas à faire appel à votre expert-comptable.

 

Besoin de plus de conseils ? Compta In Touch, notre cabinet d’expertise-comptable en ligne, est à votre écoute. Contactez-nous !

 

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS
0
SHARES