Plébiscitée depuis des années dans les pays anglo-saxons, la technique du cashback émerge, doucement mais sûrement, en France. Les internautes-consommateurs sont souvent séduits par cette technique promotionnelle leur permettant de réaliser des économies substantielles sur l’ensemble de leurs achats issus du web. Quels sont les principes du cashback ? Comment les e-commerçants y trouve-t-il leur intérêt ? On décrypte !

Comment fonctionne le cashback ?

Les membres d’un site de cashback (qui est autrement appelé « cashbacker ») sont redirigés vers un ensemble de sites marchands partenaires. A chaque fois que le consommateur, membre du site de cashback, finalise un achat sur l’un des sites partenaires, il est remboursé d’une partie du prix de l’achat.

Dans le système du cashback, qui est le grand gagnant ?

Le cashback établit une relation de gains entre 3 acteurs affiliés qui poursuivent des objectifs différents :

  • Le consommateur-internaute : il réalise des économies substantielles qu’il peut généraliser à l’ensemble des produits qu’il achète sur le web. En effet, le cashbacker l’oriente vers des partenaires qui vendent des produits dans des domaines différents, variés et complémentaires : l’habillement, le voyage, les produits culturels, le mobilier… Ainsi, le consommateur, membre d’un cashbaker, aura tendance à réaliser l’essentiel de ses achats exclusivement via cette plateforme et donc sur les sites partenaires. L’offre est suffisamment large et il n’a pas intérêt à aller consommer ailleurs.
  • Le cashbacker ou la plateforme de cashback est le site qui met en relation le consommateur avec le site e-commerce. Le cashbaker perçoit une rémunération versée par le e-commerçant qui prend la forme d’une commission fixe ou variable pour chaque vente réalisée. Le site du cashbaker génère donc un trafic important.
  • Le site de e-commerce est le site marchand d’une entreprise, qui a conclu un partenariat avec le cashbacker. Grâce à ce partenariat, il attire un plus grand volume d’internautes sur son site. Il augmente donc son référencement sur le web ainsi que ses ventes. En contrepartie, il doit rétrocéder un montant de la vente de ses produits via la plateforme de cashback. Il peut également choisir de rémunérer le cashbacker de manière régulière, d’après un montant fixé au préalable.

Cashback : quels sont les montants des réductions ?

En général, le pourcentage de remboursement oscille entre 1 et 5% : il est rarement figé et varie selon les produits, les saisons ou les promotions. Parfois la remise peut être supérieure à 5 % ! Lorsque l’internaute parraine un nouveau membre qui réalise un achat via la plateforme, la remise est souvent plus importante pour le parrain.

Comment le cashbacker effectue-t-il les remboursements ?

Là encore, la formule de remboursement varie en fonction des plateformes de cashback. Le consommateur affilié peut être remboursé par chèque, par virement bancaire ou bien par réduction à l’occasion d’un achat ultérieur. Certains programmes de cashback proposeront également des codes de promotion, des bons d’achats ou encore la gratuité sur certains produits.

 

Poulpeo, Igraal, Qassa ou Bankybee, les sites de cashback sont désormais nombreux en France et de plus en plus visités par les internautes. La Redoute, Amazone, la Fnac… : les entreprises se convertissent également.

 

Vous avez le souci d’augmenter vos ventes ou votre notoriété sur le web ? Il ne faut donc pas négliger la piste du cashback ! Pour votre entreprise, les perspectives de développement sont intéressantes.

 

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS
0
SHARES