Le bilan comptable fait partie des documents financiers incontournables des entreprises. Les informations qu'on trouve au bilan donnent une vision financière globale de l'entreprise. C'est pourquoi son élaboration doit être réalisée avec le plus grand soin. Quelles sont les règles à respecter en matière de présentation de bilan comptable ? Votre expert-comptable en ligne Compta In Touch vous explique tout ce que vous devez savoir à son sujet.

 

C'est quoi un bilan comptable ?

Le bilan comptable est un tableau synthétique qui permet de représenter le patrimoine de l’entreprise à une date donnée : la clôture de l'exercice comptable. Il rend compte aussi bien de l’actif (ce que l’entreprise possède) que du passif (ce que l’entreprise doit). Ainsi permet-il de donner une valeur financière à votre entreprise, élément indispensable dans le cadre d'une cession ou d'une acquisition d'entreprise.

Attention à ne pas confondre le bilan comptable avec le compte de résultat. Partie intégrante lui aussi des comptes annuels à produire chaque année, le compte de résultat présente l’ensemble des charges et des produits à l’échelle d’un exercice comptable. Il permet donc de calculer le résultat de l’exercice, bénéfice ou perte.

Pour bien comprendre la différence entre les deux, on compare souvent le bilan à une photographie à un instant « T », tandis que le compte de résultat représente le film de l'année écoulée (un exercice comptable).

 

Où trouver le bilan d'une entreprise ?

Pour consulter le bilan comptable d'une autre entreprise que la votre, il vous suffit de consulter les sites d'Infogreffe et de société.com. Notez que ce service est payant. Toutefois dans certains cas, il est possible de demander directement le bilan comptable au chef d’entreprise.

 

 

Comment se présente le bilan comptable ?

À l’actif du bilan (première colonne), on trouve l'ensemble des biens de la société :

  • Les immobilisations : incorporelles (brevets, logiciels, etc), corporelles (outils, mobilier, etc.) , financières
  • Les stocks
  • Les créances (ce que ses clients et les impôts doivent à l'entreprise)
  • La trésorerie (le solde des comptes bancaires)

Bon à savoir : les différentes composantes de l’actif sont classées par ordre de liquidité (du moins liquide au plus liquide). On parle aussi en termes d'actif immobilisé et d'actif circulant (la trésorerie et les créances notamment)

Au passif du bilan (deuxième colonne), on trouve l'ensemble de ce que la société doit à ses associés, banque et fournisseurs :

  • Les capitaux propres (le capital social)
  • Les provisions pour risques et charges
  • Les dettes à long terme (ses emprunts)
  • Les dettes à court terme (ce que l'entreprise doit à ses fournisseurs, aux impôts, à l'Urssaf, etc.)

Une des caractéristiques du bilan comptable est que le total de l’actif est toujours égal au total du passif.

 

Où trouver le chiffre d'affaire dans le bilan comptable ?

Le bilan comptable est indispensable pour avoir une idée de la situation financière de l’entreprise en termes de solidité, de stabilité et de potentiel de développement. En effet, le bilan permet de calculer certains ratios comme le taux d’endettement, le besoin en fonds de roulement (BFR) et la capacité d’autofinancement de votre entreprise. En revanche, le chiffre d’affaires n'apparait pas sur le bilan. Il figure sur le compte de résultat dans la rubrique des « produits d’exploitation ».

 

 

Qui doit établir le bilan de son entreprise ?

À partir du moment où vous optez pour le régime fiscal du réel à l'IR, ou pour l'impôt sur les sociétés (IS), vous avez l’obligation d'établir vos comptes annuels à la clôture de l'exercice comptable, peu importe votre statut juridique  :

  • Entreprise individuelle (EI)
  • Société par actions simplifiées : SAS et SASU
  • Société à responsabilité limitée : SARL et EURL

Vous devez ensuite les déposer au greffe du tribunal de commerce dont votre société dépend. En revanche, les entreprises individuelles n’ont pas l’obligation de déposer leurs comptes.

 

 

Quelles sont les 5 grandes catégories de bilans ?

Le bilan comptable

Obligation légale, il correspond au tableau financier qui doit être présenté tel que décrit plus haut dans le cadre de l'obligation de produire les comptes annuels de l'entreprise chaque année. Cela dit, il est également possible de réorganiser les données financières inscrites dans le bilan comptable pour mettre en valeur certaines plus que d'autres. Ainsi le bilan comptable sert de base pour construire le bilan fonctionnel et le bilan financier de l'entreprise.

 

Le bilan financier

Principalement utilisé par les banquiers et les investisseurs dans le cadre de demandes de financement du dirigeant, le bilan financier leur permet de vérifier la capacité de l’entreprise à rembourser ses dettes exigibles par la vente de ses actifs. Ils évaluent ainsi sa solvabilité.

 

Le bilan fonctionnel

Également issu du retraitement des données qui figurent au bilan comptable, le bilan fonctionnel permet de comprendre les fonctions des ressources (passif) et des emplois (actif). L'objectif étant d'analyser le fonctionnement et les financements de l'entreprise : la provenance des fonds et leur utilisation. Ici c'est donc la structure financière de l'entreprise qui est mise en avant.

 

Le bilan prévisionnel

Au même titre que le plan de financement, il fait partie du business plan vivement conseillé quand vous créez votre entreprise. Le bilan prévisionnel s’établit sur 3 ans pour identifier les futurs ressources et besoins de l’entreprise avant de lancer votre activité. Réaliser ce bilan comptable anticipé va permettre d'étudier votre modèle économique, de mesurer la rentabilité attendue de votre activité indépendante et de comparer le prévu avec le réel chaque mois.

Dans le cadre d'une demande de crédit professionnel pour acquérir le matériel nécessaire au démarrage de votre activité, les banque ont besoin de votre prévisionnel financier sur 3 ans certifié par un expert-comptable.

 

Le bilan social

Il s'agit là d'une obligation légale des entreprises qui emploient plus de 300 salariés. Annuel, le bilan social vise à identifier les conditions de travail et les rémunérations des salariés d’une entreprise.

 

 

Quand faut-il établir un bilan comptable ?

Toutes les entreprises, à l’exception des auto-entrepreneurs (micro entreprise) doivent établir leurs comptes annuels à la clôture de leur exercice comptable. Partie intégrante de la liasse fiscale, les comptes annuels comprennent :

  • Le bilan comptable
  • Le compte de résultat
  • L’annexe

Au-delà de l’obligation légale, l’établissement d’un bilan en fin d’année est indispensable pour gérer et piloter efficacement les performances de son entreprise. Il est également incontournable pour vérifier la santé financière d'une entreprise puisqu'il permet de découvrir sa stratégie financière et son taux d'endettement.

Quand vous avez besoin de faire le point à mi-chemin, vous pouvez établir une situation comptable. Il s'agit d'un bilan intermédiaire qui permet de faire les ajustements nécessaires quand la santé financière de votre entreprise est menacée.

 

 

Comment présenter un bilan simplifié ?

Le bilan comporte toujours deux colonnes principales : d'une part l'actif, lui-même divisé en 3 colonnes (actif brut, montant des amortissements, actif net) et d'autre part le passif.

Certaines entreprises, soumises à l’obligation de produire des comptes annuels, peuvent opter pour une forme simplifiée, qui reprend les principaux postes de l'actif et du passif.

Il s’agit des entreprises individuelles dont le chiffre d’affaires est inférieur à :

  • 818 000 € pour les activités commerciales
  • 247 000 € pour les prestations de service

Le Code de commerce offre également cette possibilité aux petites sociétés commerciales qui respectent au moins 2 des 3 seuils suivants :

  • Total bilan inférieur à 6 M€
  • Chiffre d’affaires inférieur à 12 M€
  • Effectif inférieur à 50 salariés.

Bon à savoir : le total bilan correspond à la somme des montants nets des éléments d'actif.

 

Les obligations comptables des PME

Pour les entreprises qui dépassent le seuil permettant d’établir un bilan simplifié, la tenue d’une comptabilité d’engagement complète est obligatoire.

À savoir que le bilan « classique » comporte beaucoup plus d’informations. Il détaille notamment le montant des encours et des dettes.

 

 

Comment faire un bilan d’entreprise ?

Le choix de la date de clôture des comptes

En général, l’exercice comptable est calé sur l’année civile. La date de clôture des comptes est donc fixée au 31 décembre, ce qui est pratique par rapport aux organismes sociaux et à l’administration fiscale notamment.

Mais dans certains cas, il est pertinent d’opter pour une autre date de clôture :

  • Si l'entreprise connaît une activité saisonnière à un autre moment de l’année : en choisissant la date du pic d’activité, le bilan reflétera mieux la performance de l’entreprise
  • Si l'entreprise fait partie d’un groupe : il est alors plus simple de se caler sur la date de clôture de l'exercice choisie par la société-mère, si différente du 31 décembre

Dans tous les cas, la date de clôture doit être fixe, et l’exercice comptable doit impérativement durer 12 mois. Exception faite du premier exercice.

 

Faire son bilan comptable seul : bonne ou mauvaise idée ?

Rien n’empêche un dirigeant de dresser lui-même le bilan comptable de son entreprise, que ce soit à l’aide de fichiers Excel ou d’une extraction du logiciel comptable. Toutefois, la réalisation d’un bilan nécessite d’y consacrer un temps important, et de suivre un grand nombre de règles comptables édictées en partie dans le plan comptable général.

De plus, en le confiant sa réalisation à votre expert-comptable, vous bénéficiez de ses judicieux conseils en matière d'optimisations réalisables.

 

Quels documents rassembler ?

Pour effectuer le bilan comptable, il faut s'appuyer sur les pièces comptables et les registres obligatoires, notamment le livre journal et le grand livre. Ces documents sur lesquels sont enregistrés de façon chronologique tous les flux financiers qui affectent le patrimoine de l'entreprise tout au long de l’année.

 

 

Quelles sont les étapes pour dresser un bilan comptable ?

Pour établir un bilan comptable, il faut suivre le processus complet de révision des comptes.

L’inventaire

Une fois par an, l’entreprise doit réaliser l’inventaire des marchandises, des matières premières et des en-cours pour vérifier la concordance entre les stocks physiques et les données enregistrées en comptabilité.

 

Le calcul des amortissements

Les immobilisations doivent également faire l’objet d’un inventaire, pour s’assurer qu’elles n’ont pas été comptabilisées en charge. Il faudra ensuite calculer les amortissements correspondants et les enregistrer en comptabilité.

 

Le rattachement des charges et produits à l’exercice

Certains postes doivent être ajustés pour garantir le correct rattachement à l’exercice comptable. Il faut donc identifier :

  • Les charges et produits constatés d’avance
  • Les charges à payer
  • Les produits à recevoir

 

Le constat des provisions

Il faut faire le point sur les différents risques encourus par l’entreprise, pour constater les provisions appropriées : non-recouvrement d’une créance, garantie apportée, litige, risque de change, etc.

 

Le calcul des impôts

L’impôt sur les sociétés (IS) et la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) peuvent être calculés uniquement lorsque les comptes sont définitifs. Leur montant doit alors être reporté dans les comptes correspondants.

 

La justification des soldes

En fin d’exercice, tous les soldes comptables doivent être vérifiés. Il faut ainsi procéder au lettrage des comptes et effectuer les rapprochements bancaires.

 

L’édition des comptes annuels

Une fois que toutes les étapes ont été effectuées, il est temps d’éditer les comptes annuels, pour permettre leur approbation par les associés et leur dépôt au greffe du tribunal de commerce.

Bon à savoir : le total de l’actif doit toujours être égal au total du passif.

 

 

L'essentiel à retenir

Partie intégrante des comptes annuels, le bilan comptable renseigne sur la situation patrimoniale et la santé financière de l'entreprise. La loi oblige les entreprises à le réaliser chaque année à la clôture des comptes. Étant donné les connaissances techniques nécessaires, nous vous conseillons de faire appel à un expert-comptable pour garantir la conformité du bilan comptable.

 

Chez Compta In Touch, c'est l'occasion de vous conseiller sur toutes les optimisations possibles pour améliorer votre revenu et les finances de votre entreprise. Contactez notre cabinet d’expertise comptable en ligne pour en bénéficier au plus tôt et faire des économies !

 

 

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS
0
SHARES