Vous recherchez un outil pour suivre au plus près la rentabilité des différentes activités de votre entreprise ? À partir de vos données comptables, la comptabilité analytique permet de faire ressortir les coûts de chacune, pour vous aider à prendre les bonnes décisions. Compta In Touch vous partage les principes et l’intérêt de la comptabilité analytique.

 

Comptabilité analytique : quelle différence avec la comptabilité générale ?

La comptabilité générale offre une vision d’ensemble des comptes d’une entreprise. Elle consiste à enregistrer l’ensemble des flux financiers entrants et sortants, et à les classer, conformément aux normes fixées par le Code de commerce et le plan comptable général (PCG). La comptabilité générale permet d’élaborer en fin d’exercice deux documents incontournables pour apprécier l’évolution financière de l’entreprise :

  • Le bilan, qui reflète le patrimoine de l’entreprise
  • Le compte de résultat, qui sert à déterminer si l’entreprise a réalisé un bénéfice ou une perte.

Grâce à la comptabilité générale, il est également possible de calculer des ratios et des soldes intermédiaires de gestion. Outils indispensables pour élaborer et affiner votre stratégie financière. Mais la comptabilité analytique, qui découle de la comptabilité générale, permet d’aller plus loin dans l’analyse. C’est un mode de traitement spécifique des données issues des comptes.

Les notions de performance et de rentabilité sont au cœur de la comptabilité analytique : elle s’attache en effet à calculer et expliquer les coûts.

 

 

Quels sont les objectifs de la comptabilité analytique ?

 La comptabilité analytique poursuit plusieurs objectifs :

  • Disposer d’une vision claire des dépenses
  • Identifier les coûts propres à chaque fonction, produit ou activité
  • Déterminer la rentabilité de chaque produit et service
  • Élaborer des prévisions budgétaires
  • Comprendre les écarts entre les prévisions et les résultats effectifs
  • Évaluer certains éléments du bilan, comme les stocks par exemple

C’est un système de mesure objectif qui vous aide à mieux comprendre comment les charges pèsent sur le résultat de l’entreprise. À partir de ces informations, vous saurez sur quels leviers agir pour améliorer votre rentabilité. Ainsi la comptabilité analytique s’inscrit à la fois dans une logique rétrospective, puisqu’elle étudie les coûts, mais aussi prospective, dans la mesure où elle permet de corriger le tir.

  

 

En ai-je besoin pour mon entreprise ?

Les obligations comptables varient en fonction du régime fiscal, mais la tenue d’une comptabilité générale est obligatoire pour toutes les entreprises, y compris les entrepreneurs individuels.

En revanche, tenir une comptabilité analytique n’est pas obligatoire mais fortement recommandée. C’est un outil de pilotage intéressant pour le dirigeant, dont il serait dommage de se priver.

Plus que la taille de l’entreprise, c’est la nature de votre activité qui va déterminer la pertinence d’introduire la comptabilité analytique. À partir du moment où vous gérez plusieurs activités ou que vous proposez plusieurs typologies de produits et services, la comptabilité analytique pourra vous être utile.

Par exemple, un artisan du BTP sera intéressé par la possibilité de déterminer quels sont les types de chantiers les plus rentables et donc ajuster sa stratégie en conséquence.

 

 

Comment mettre en place la comptabilité analytique ?

Le prérequis indispensable : votre comptabilité générale doit être à jour et bien tenue, à l’aide d’un logiciel fiable. En effet, il est nécessaire de pouvoir traiter les données et effectuer les calculs de façon automatisée.

C’est à chaque entreprise de définir ce qu’elle souhaite analyser, au regard de son organisation et de sa stratégie de développement. À vous de déterminer les paramètres qui vous intéressent : par établissement, par activité, par type de produit, par type de client, par projet…

Ensuite, vous allez pouvoir ventiler vos charges et vos produits, c’est-à-dire les affecter en fonction des centres d’intérêt déterminés. Prenons l’exemple des achats de matériaux : chaque facture va se voir attribuer une lettre en fonction du produit qui sera fabriqué à l’aide de ces matériaux (A, B, C…). Autre exemple : un commerçant qui possède plusieurs établissements pourra attribuer un code différent aux marchandises achetées, en fonction du lieu de vente.

Un aspect important, surtout si votre équipe compte plusieurs personnes : veillez à établir des procédures comptables précises, et à harmoniser les pratiques. Chaque collaborateur doit respecter les règles en matière d’enregistrement des factures et de codification.

 

 

Comptabilité analytique : les différentes méthodes 

 La comptabilité analytique peut s’opérer selon différentes méthodes, qui seront plus ou moins adaptées en fonction du business model de l’entreprise ou encore son secteur d’activité. On peut citer notamment :

  • La méthode des coûts complets. Elle détermine le coût de revient en distinguant les charges directes, que l’on peut attribuer au coût d’un produit, et les charges indirectes qu’il faudra répartir.
  • La méthode des coûts variables. Elle opère une distinction entre les charges fixes et les charges variables, en tenant compte uniquement des dépenses directement liées à l’activité de l’entreprise pour calculer un seuil de rentabilité.
  • La méthode des coûts directs. Elle intègre aussi bien les coûts variables que les coûts fixes supportés par l’entreprise indépendamment de son activité, afin d’obtenir un calcul plus précis du seuil de rentabilité.
  • La méthode des coûts standards. L’entreprise détermine à l’avance des standards à respecter en termes de coût, ce qui permet d’établir des budgets. La performance est donc mesurée par rapport au respect de ces normes.
  • La méthode ABC. Elle propose une vision plus transversale, qui consiste à découper l’entreprise par activité, définie comme l’ensemble des tâches réalisées pour contribuer à la valeur d’un service ou d’un produit. Des indicateurs permettent de répartir les dépenses entre toutes les activités définies.

 

 

L'essentiel à retenir

La comptabilité analytique est un outil qui peut faire la différence dans la gestion de votre entreprise. Elle vous aidera à élaborer des plans d’actions efficaces pour atteindre vos objectifs. Du fait que sa mise en œuvre requiert des compétences techniques, il est judicieux de faire appel à votre expert-comptable. Professionnel pluridisciplinaire, il saura choisir la méthode la plus adaptée, et surtout interpréter les résultats.

 

Compta In Touch, notre cabinet d’expertise-comptable en ligne, vous accompagne et vous conseille tout au long de la vie de votre entreprise. Contactez-nos équipes !

 

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta-in Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

Trustpilot

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS
0
SHARES