Chauffeur de taxi, vous êtes en possession de votre carte professionnelle et souhaitez vous lancer dans l'aventure entrepreneuriale ? Dans ce cas, l'étape suivante consiste à obtenir votre licence de taxi ! Part importante de votre budget, Compta In Touch vous détaille ici les coûts à prévoir et les solutions pour financer votre installation en tant qu'artisan taxi indépendant.

 

Licence de taxi : à quoi sert-elle ?

Licence de taxi, plaque, ADS : quelle différence ?

L’Autorisation De Stationner (ADS) est le nom officiel de ce qu'on appelle couramment la licence de taxi. On parle aussi en termes de « plaque ». C'est cette licence qui distingue les chauffeurs de taxis indépendants (artisans) des chauffeurs de VTC.

Opter pour le statut d'artisan taxi signifie que vos bénéfices vous reviennent intégralement et que vous êtes responsable de votre véhicule (entretien et assurance). Vous créez votre entreprise sous le statut juridique de votre choix. Vous choisissez également votre régime fiscal et votre protection sociale avant d'immatriculer votre entreprise. Nos équipes dédiées sont à vos cotés pour optimiser tous vos choix selon votre foyer fiscal et vos besoins.

Pour rappel, les taxis ont le droit d'être en maraude physique tandis que les VTC assurent uniquement des courses qui ont été préalablement réservées via une appli.  

Notez que la licence de taxi est valable pendant 5 ans, le renouvellement devant être demandé 3 mois avant la date de fin de validité.

 

 

Comment avoir la licence taxi ?

En principe, vous pouvez l'obtenir gratuitement en vous inscrivant sur liste d’attente auprès de la mairie de votre commune, ou de la préfecture de police si vous êtes à Paris

Dans les faits, les délais d’attente pour l’obtention d’une licence de taxi gratuite sont longs, de l’ordre de plusieurs années, en particulier dans les grandes agglomérations. C’est pourquoi de nombreux aspirants chauffeurs de taxi s’orientent vers le rachat de licence auprès de chauffeurs qui vendent la leur.

La seconde alternative étant la location-gérance auprès d’une entreprise spécialisée. Auquel cas, vous devrez signer un contrat de location-gérance. Selon une source gouvernementale, le loyer mensuel de la licence d'un taxi à Paris coûte environ 3 500 €.

 

 

Quel est le prix d’une licence de taxi à Paris et ailleurs ?

Où acheter une licence de taxi ?

Différents sites Internet permettent la mise en relation entre les vendeurs et les candidats à l’achat, sous forme de petites annonces. 

À savoir que les chauffeurs de taxi qui ont obtenu gratuitement leur licence après le 1er octobre 2014 n'ont pas le droit de la revendre.

 

Combien coûte une licence ? 

Chaque vendeur peut fixer librement le prix qu’il souhaite pour sa licence. Les tarifs sont généralement dans une fourchette comprise entre 30 000 et 300 000 €. On observe de très grandes disparités selon les villes. Par exemple, le coût d’une licence avoisine les 190 000 € à Paris et 250 000 € à Nice.

 

Quel est l’apport personnel nécessaire ?

Pour se lancer, les chauffeurs de taxi disposent rarement des fonds nécessaires et doivent donc recourir à un prêt professionnel. En principe, pour obtenir un crédit professionnel, la banque vous demandera un apport correspondant à 20 % du montant total de votre besoin de financement. Elle aura surtout besoin de votre prévisionnel financier sur 3 ans (partie chiffrée de votre business plan) certifié par votre expert-comptable. Contactez-nous !

À savoir que les tarifs des taxis sont réglementés en France, vous ne pourrez donc pas fixer librement les prix de vos courses.

Notre conseil : Ne mettez pas toutes vos économies dans un projet professionnel afin de conserver une épargne de précaution.

Si vous ne trouvez pas de banque pour vous accompagner, pensez au microcrédit délivré par certains organismes comme l’Adie, ou bien aux prêts d’honneur pour renforcer votre apport personnel. 

 

 

Comment financer l'acquisition de votre taxi en 2024 ? 

Votre installation en tant que chauffeur de taxi ne se limite pas à l'obtention de votre licence. Vous devez aussi financer votre outil de travail : un véhicule neuf qui saura séduire votre clientèle.

Hormis un financement bancaire, le crédit-bail ou le leasing auto (LOA ou LLD) sont aussi des alternatives à étudier.

Veillez à ce qu'il soit conforme aux derniers critères de performances environnementales : émissions de moins de 170 grammes de CO2 par kilomètre et classement Crit’Air 1 . Ou mieux encore, vous pouvez opter pour un véhicule électrique ou hydrogène pour bénéficier de subventions gouvernementales.

 À savoir que la ville de Paris offre une aide à l'acquisition d'un taxi électrique ou hydrogène aux détenteurs d'une licence de taxi parisien. Le montant de l’aide est fixé à 6 000 € et la demande se fait en ligne sur le site de la ville.

Quel que soit votre choix, votre projet d’entreprise doit être soigneusement préparé. En chiffrant précisément vos besoins, vous serez bien plus crédible au moment de solliciter un crédit professionnel.

 

 

Comment faire pour devenir chauffeur de taxi ?

Permis, avis médical et formation

Pour exercer en tant que chauffeur de taxi, vous devez remplir plusieurs critères :

  • Permis B depuis au moins 3 ans, ou 2 ans en cas de conduite accompagnée
  • Casier judiciaire vierge (pas de condamnation pénale)
  • Avis médical positif obtenu auprès d’un médecin agréé par la préfecture
  • Formation de prévention et de secours civiques de niveau 1, passée depuis moins de 2 ans

 

Passer l’examen CCPCT pour obtenir la carte professionnelle 

Tous les chauffeurs de taxi doivent passer l’examen du CCPCT (certificat de capacité professionnelle du chauffeur de taxi), qui se déroule en deux temps :

  • Des tests de connaissance : gestion, comptabilité, réglementation de l’activité, sécurité routière, maîtrise du français et de l’anglais
  • Un test pratique composé d’un parcours de conduite, qui permet à l’examinateur de vérifier les connaissances et les compétences en matière d’accueil et de facturation.

Après avoir réussi l’examen du CCPCT, vous pourrez demander votre carte professionnelle, celle-ci étant payante (60 €).

 

Suivre une formation pour augmenter vos chances

La formation à l’examen n’est pas obligatoire, mais elle augmente vos chances de réussir en vous préparant spécifiquement aux épreuves. Comptez entre 400 et 1 500 € selon le centre de formation choisi.

 

 

Quelles sont les autres démarches obligatoires ?

Le statut juridique 

Les conducteurs de taxi qui travaillent à leur compte sont considérés comme des artisans.  À ce titre vous dépendez de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat. De plus, vous devez choisir un statut juridique pour pouvoir exercer votre activité indépendante en toute légalité. Contactez-nous pour être bien accompagné et conseillé parmi les choix suivants :

  • L’entreprise individuelle (EI)
  • La micro-entreprise, qui correspond à une EI placée sous le régime fiscal de la micro entreprise, en l'occurrence ici micro BIC. On parle aussi d'auto entrepreneur.
  • La société unipersonnelle : EURL (entreprise unipersonnelle) ou SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle). La différence étant l'étendue de la protection sociale

 

L'obligation d’inscription à la maraude électronique selon l'article L.3121-11-1 du code des transports

Depuis décembre 2021, tous les conducteurs de taxi ont l’obligation de s’inscrire à la maraude électronique. Vous pourrez ainsi être hélé numériquement, en plus de l'être physiquement sur la voie publique. 

Ce service numérique vous permet de recevoir des demandes de courses provenant de clients situés à moins de 500 mètres de votre zone. Pour l’utiliser, vous devez passer par le registre le.taxi, en téléchargeant une application agréée. Cette solution vise à développer l'offre de taxis. Vous trouverez tous les détails ici

 

Le contrôle technique du véhicule

En tant que chauffeur de taxi, vous devez organiser le contrôle technique de votre véhicule une fois par an.

Par ailleurs, votre véhicule doit avoir les caractéristiques suivantes :

  • Un rectangle « taxi » avec éclairage sur le toit
  • Un taximètre
  • Un terminal de paiement 
  • Une plaque indiquant le numéro de licence

 

 

L'essentiel à retenir

Acheter une licence de taxi représente un investissement important pouvant aller jusqu'à plusieurs centaines de milliers d'euros en fonction de la commune. Pour réussir à financer l'achat de votre licence et au-delà, concrétiser votre projet de création d'entreprise, faites-vous accompagner par nos conseillers dédiés à votre secteur d'activité !

Sans engagement

Satisfait ou remboursé
3 mois

Compta In Touch est noté Excellent

Sur la base de 120 avis

 Trustpilot

Expert-comptable en ligne à partir de 30€ / mois

Obtenez votre devis personnalisé en quelques clics seulement

PACK AUTONOMIE LMP/LMNP

€35

 Tenue comptable, Déclarations fiscales, liasse fiscales, bilan
et compte de résultat
Dès 35€/ Mois

DEVIS GRATUIT

Simulateurs gratuits

Tva
Salaire
Charges salariales

DECOUVREZ NOS SIMULATEURS